LE FACTEUR CHEVAL

0

Il faisait un soleil splendide ce jour là, en remontant la A7 entre Valence et Lyon.
Journée propice aux balades, et hop petite bifurcation vers Hauterives depuis le temps que j’en avais envie.

L’incroyable histoire que je vais vous raconter est celle d’un homme né en 1836 à Charmes, petit village proche d’Hauterives. Il s’appelait :

Ferdinand Cheval

img_9587 

Cet homme était issu d’un milieu pauvre. Jeune garçon, il partait travailler avec son père, il a été apprenti boulanger, par la suite il a exercé de petits métiers, puis à 31 ans à Hauterives il devint Facteur rural.

Au grès de ses longues tournées, il parcourrait plus de 40km à pieds par jour!

Pour se distraire en marchant, il rêvait qu’il se construisait un palais féerique…

Puis un jour en 1879, il bute sur une pierre si bizarre qu’il la ramasse et la garde dans sa poche.

La pierre d'achoppement

La pierre d’achoppement

 

Le lendemain au même endroit une autre puis d’autres encore plus belles, qu’il ramassa au fur et à mesure.

Alors il se dit “Puisque la nature veut faire la sculpture, je ferai la maçonnerie et l’architecture”

Il eu alors l’idée de construire son palais féerique!

Il continua à ramasser des pierres pendant des années, il se mit à dessiner à échafauder des plans et un palais tout droit sorti de son imagination va prendre forme.

Inspiré certainement par les cartes postales qui commençaient à apparaitre (1890), par les magazines illustrées qu’il distribuait et par la nature qu’il traversait.

Il démarre la construction par la façade Est : Source de vie, grottes, temples Egyptiens, hindous, géants, d’étranges animaux emmêlés. Il y a même un tombeau où il imaginait être enterré.

img_9546

Façade Est

Il consacre 20 ans à cette façade baroque et foisonnante.

Il poursuit par la façade sud : constituée par un musée antédiluvien où il range les pierres qui lui tiennent à coeur et où se côtoient de drôles d’oiseaux, de petits animaux et un arbre minéral remarquable!

img_9406

Façade sud

 

puis,

la façade Ouest : qui est une vision universaliste. Il y fait cohabiter les styles de toutes les cultures, de toutes les religions : mosquées, temples hindou, chalet suisse, maison carrée d’Alger, Château du moyen âge, une richesse de formes et d’imagination incroyables!

img_9525

Façade Ouest

Puis, la façade nord : et c’est là que le facteur Cheval achève son monument. Ici il est au sommet de son art. Les modelages sont d’une grande richesse. Des serpents, des biches, des caïmans, Phoenix, minotaure et autres figures étranges. Il est aussi question d’enfer et de paradis, Adam et Eve, de la vie et de la mort.

img_9235

Façade nord

Toutes les façades sont parsemées de citations et de réflexions gravées ou écrites : “d’un songe j’ai sorti la reine du Monde”, “Ce rocher dira un jour bien des choses”, “Travail d’un seul homme”, “Le soir à la nuit close quand le genre humain repose, je travaille à mon palais. De mes peines nul ne saura jamais”
Moqué, critiqué, il consacre 33 ans à son oeuvre!

En 1912 il achève son “Palais Idéal” et lance un défit au monde : “1879-1912, 10 000 journées, 93 000 heures, 33 ans d’épreuves, plus opiniâtre que moi se mette à l’oeuvre”

À 76 ans il demande la permission d’être enterré dans son palais, mais on la lui refuse. Il se remit alors courageusement au travail pendant 8 ans et bâtit un tombeau tout aussi singulier, au cimetière d’Hauterives (Je n’ai pas eu la chance de le visiter car il était en restauration).

Indépendamment de tout courants artistiques, ne relevant d’aucune technique architecturale, le palais est aujourd’hui considéré comme une référence mondiale de l’art brut, naïf.
Défendu par André Malraux, le palais est classé monument historique en 1969 au titre de l’art naïf.
Ferdinand Cheval a été une source d’inspiration et d’hommages de nombreux artistes tels André Breton, Pablo Picasso, Tinguely, Niki de Saint Phalle, Max Ernst…

Le palais idéal reste le témoignage émouvant de la volonté d’un homme à faire aboutir son idéal, il est
l’aboutissement d’un projet fou, comme nous en faisons tous dans notre vie et comme si peu d’entre nous peuvent le réaliser.

img_9361

 

Share.

About Author

Leave A Reply